Voir de l’extérieur, voir à l’intérieur, Les limites de la perception humaine, Ikse Maître (Français)


Depuis la première photographie par rayons X en 1895, l’échographie, l’imagerie nucléaire, l’imagerie par résonance magnétique, l’imagerie optique ou encore, plus récemment, la magnétoencéphalographie et l’électroencéphalographie franchissent quotidiennement la barrière de notre peau. Toutes ces techniques d’imagerie médicale découvrent ce qui se passe à l’intérieur de notre corps et peuvent suivre en direct le
fonctionnement de nos organes.

Avec l’IRM fonctionnelle, il est même possible d’enregistrer l’activité propre de notre cerveau.

Avec les principes physiques qui les sous-tendent, Ikse Maître évoquera ce que ces techniques donnent à voir au-delà de la perception humaine pour aborder ce que nous percevons des corps qu’elles représentent et
ce que nous éprouvons à travers ces images de l’intérieur du corps. Cette intrusion dans notre intimité invite à réfléchir à la façon dont ces regards savants peuvent transformer la représentation que nous avons de notre
propre corps.

Photos Robert Giuliana, Sami Korhonen